Aller directement au menu principal Aller directement au contenu principal Aller au pied de page

Clinique

Vol. 1 No 1 (2021): MTSI-Revue

Anesthésie locorégionale dans un pays à ressources limitées : la lidocaïne 1,5 % adrenalinée, alternative à la ropivacaine 0,5 % pour le bloc axillaire échoguidé

Publiée
2021-01-29

Résumé

L’objectif de l’étude était d’évaluer l’administration de la xylocaïne 1,5 % adrénalinée comme alternative à la ropivacaïne 0,5 % pour le bloc axillaire échoguidé. Il s’agissait d’une étude prospective et randomisée d’une durée de 28 mois (du 15 janvier 2017 au 15 mai 2019) réalisée dans le service d’anesthésie de l’Hôpital national Ignace Deen de Conakry (Guinée). Au total, 38 patients ont été recrutés : 19 patients dans chaque groupe. Leur âge moyen était de 46 ± 17 ans dans le groupe xylocaïne adrénalinée contre 44 ± 20 ans dans le groupe ropivacaïne. Le délai moyen d’installation du bloc dans le groupe xylocaïne adrénalinée était de 6,8 ± 2,1 minutes contre 8,3 ± 2,4 minutes dans le groupe la ropivacaïne (p=0,04). La durée d’action moyenne était de 233 ± 57 minutes dans le groupe xylocaïne adrénalinée contre 260 ± 74 minutes dans le groupe ropivacaïne (p= 0,21). L’efficacité du bloc était identique dans les 2 groupes avec 89,5 % des blocs efficaces dans le groupe xylocaïne adrénalinée et dans le groupe ropivacaïne (p =1). Le coût des consommables pour le groupe xylocaïne adrénalinée était de 15 euros versus 60 euros pour le groupe ropivacaïne. La xylocaïne 1,5 % adrénalinée est une bonne alternative à la ropivacaïne 0,5 % pour la réalisation des blocs axillaires échoguidés dans les pays à ressources limitées.