Aller directement au menu principal Aller directement au contenu principal Aller au pied de page

Parasitologie

Vol. 1 No 1 (2021): MTSI-Revue

Evaluation externe de la qualité de la goutte épaisse/frottis sanguin pour le diagnostic du paludisme dans les districts sanitaires de Lomé et du Golfe au Togo

Publiée
2021-02-18

Résumé

Objectifs. Cette étude a pour but d’évaluer la performance de la goutte épaisse/frottis mince aux fins d’amélioration de son processus de réalisation.

Matériel et méthodes. Il s’est agi d’une étude transversale descriptive réalisée de mai à juin 2017 et portant sur des laboratoires relevant des secteurs public, libéral et confessionnel à Lomé, évalués sur le diagnostic parasitologique du paludisme. Une série de 13 lames de goutte épaisse/frottis mince de densités parasitaires variables avec des valeurs assignées (VA) de densité parasitaire et l’espèce plasmodiale affectées, a été utilisée. Le critère de conformité de la densité parasitaire était VA ± 25 % et les taux de performance ont été comparés aux 80 % recommandés par l’OMS-AFRO.

Résultats. 41,9 % (13/31) des laboratoires participants avaient un taux de conformité supérieur à 80 % dont 4 avec une performance de 100 % pour l’aptitude à déterminer l’espèce plasmodiale. Pour les parasitémies < 100/µl, 51,6 % des laboratoires participants avaient un taux de performance inférieur à 80 % alors que 100 % de ces laboratoires avaient un taux de performance supérieur à 80% pour les parasitémies > 2000/µl.

Conclusion. Les laboratoires évalués avaient des capacités insuffisantes pour l’identification de Plasmodium falciparum et l’estimation correcte des faibles parasitémies. Une nécessité de renforcement d’aptitudes techniques, adapté au contexte de faible parasitémie s’impose pour améliorer la confirmation biologique du paludisme au Togo.